Late Ottoman Turkey in Princeton’s Forgotten Maps, 1883-1923, une exposition virtuelle à découvrir

Créée par le centre de cartes et d’informations géospatiales de la bibliothèque de l’université de Princeton en collaboration avec Richard Talbert, professeur-chercheur en histoire à l’université de Caroline du Nord, l’exposition virtuelle “Late Ottoman Turkey in Princeton’s Forgotten Maps, 1883-1923” entre en résonance avec les thématiques développées dans notre carnet, la Turquie ottomane ayant dominé pendant longtemps le Monde Arabe, et notamment l’actuel Proche-Orient…

Cela apparait notamment dans la première partie, consacrée aux cartes de Heinrich Kiepert (1818-1899), avec notamment les documents suivants :

Continuer la lecture de Late Ottoman Turkey in Princeton’s Forgotten Maps, 1883-1923, une exposition virtuelle à découvrir

Regards croisés sur la Palestine, un cycle de webinaires

Parmi les affiches qui nous sont confiées à la BU des Deux Lions, nous avons reçu tout récemment celle-ci qui concerne un webinaire partie d’un cycle intitulé « Regards croisés sur la Palestine » organisé par EMAM, sous la responsabilité scientifique d’Elise Tancoigne, Sarah Daoud et Francesco Correale.

Le webinaire de ce 22 février 2024 s’intitule « Travail humanitaire et développement économique en Palestine ». Les intervenants sont :

Léo CANS, Chef de mission de Médecins sans frontières, Jérusalem

Taher AL-LABADI, Chercheur IFPO (Institut français du Proche-Orient) , Jérusalem

Voyageurs français en Orient au XIXe siècle

Sylvie Aubenas, Jacques Lacarrière. Le voyage en Orient.
Paris : Bibliothèque nationale de France, Hazan, 1999
Université de Tours | SUDOC
Denise Brahimi. Arabes des Lumières et bédouins romantiques : un siècle de “Voyages en Orient” 1735-1835. Le Sycomore, 1982.
Université de Tours | SUDOC

Depuis au moins le XVIIIe siècle, le voyage en Orient a été, comme le voyage d’Italie, un passage obligé pour l’élite européenne cultivée. Nombreux sont ceux qui ont sacrifié à cet appel du Levant, qu’ils soient aventuriers, savants ou hommes de lettres dont les plus connus comme Volney, Châteaubriant, Lamartine, Nerval ou Flaubert, ne devant éclipser bien d’autres écrivains oubliés de nos jours.

Jean-Claude Berchet. Le voyage en Orient : anthologie des voyageurs français dans le Levant au XIXe siècle. Robert Laffont, 1985.
Université de Tours | SUDOC

De quel Orient s’agit-il ? L’anthologie publiée par Jean-Claude Berchet nous en donne un idée. C’est un Orient qui commence en Europe, car, outre la traversée en bateau ou le voyage par l’Orient-Express, son choix de textes se partage en plusieurs parties concernant la Grèce, l’Asie mineure, Constantinople, la Syrie-Palestine, l’Égypte et le désert.

Parus entre 1846 et 1904, les documents que nous vous présentons ci-dessous font partie de nos collections et limitent à la Syrie-Palestine et au Sinaï. Il s’agit de trois récits de voyages et d’un guide. Leurs auteurs ne sont pas spécialement connus et leur motivations diverses, allant des pèlerinages sur les lieux saints (Louis Tesson ; les pères assomptionnistes) à l’intérêt scientifique (Louis Lortet), en passant l’actualité politique de l’époque (Édouard-Auguste Spoll).

Louis de Tesson. Voyage au Mont Sinaï. Tours : A. Mame et Cie, 1846

Édouard-Auguste Spoll. “Souvenirs d’un voyage au Liban”, Le Tour du monde, 1861.

Louis Lortet. “La Syrie aujourd’hui”, Le Tour du monde, 1880-1882.

Les professeurs de Notre-Dame de France à Jérusalem. “La Palestine : guide historique & pratique”. Paris : La Bonne Presse, 1904.

Types et portraits persans : illustrations extraites du voyage en Perse d’Arthur de Gobineau

De 1855 à 1858, Arthur de Gobineau (1816-1882) est premier secrétaire de l’ambassade française. Ecrivain polygraphe, il s’est essayé à la littérature, à la poésie, au théâtre. Il est aussi l’auteur d’un Essai sur l’inégalité des races humaines (1853-1855).

Son séjour en Perse lui donne matière à plusieurs écrits, le premier étant un « Mémoire sur l’état social de la Perse actuelle » publié en 1856 dans les Séances et travaux de l’Académie des sciences morales et politiques. Revenu en France, il publie en 1859 Trois ans en Asie, de 1855 à 1858 dont la revue Le Tour du monde donne quelques extraits en 1860 sous le titre « Voyage en Perse. Fragments ». Suivront d’autres publications sur cette aire géographique, jusqu’aux Nouvelles asiatiques (1876).

Continuer la lecture de Types et portraits persans : illustrations extraites du voyage en Perse d’Arthur de Gobineau

La Syrie aujourd’hui par Louis Lortet

Entre le premier semestre 1880 et le deuxième semestre 1882, Louis Lortet (1835-1909), doyen de la faculté de Médecine de Lyon, a publie en vingt-quatre épisodes dans Le Tour du monde le récit de voyages effectués entre 1875 et 1880 dans le Levant. Intitulé “La Syrie d’aujourd’hui”, il s’agit de la prépublication de La Syrie d’aujourd’hui, voyages dans la Phénicie, le Liban et la Judée, 1875-1880 qui paraîtra en 1884 chez Hachette. Il contribue aussi à l’organisation définitive de la faculté de médecine de Beyrouth.

Le titre ne doit pas tromper le lecteur d’aujourd’hui. La Syrie dont il s’agit ici n’est la Syrie actuelle, héritée du mandat français issu du dépècement de l’Empire ottoman après la Première Guerre mondiale, mais bien la Grande Syrie ou Syrie-Palestine, qui rassemblait ces territoires divisés et antagonistes que sont de nos jours la Palestine, Israël, le Liban, la Jordanie et la République syrienne. Quand paraît le récit de Lortet, seul le Liban a gagné une relative autonomie depuis l’expédition française de 1860 (cf. l’article Souvenirs d’un voyage au Liban par Édouard-Auguste Spoll). La Palestine n’a pas encore d’identité administrative propre et reste surtout pour les Occidentaux la Terre sainte (cf. l’article La Palestine : guide historique & pratique).

Continuer la lecture de La Syrie aujourd’hui par Louis Lortet

Souvenirs d’un voyage au Liban par Édouard-Auguste Spoll

Homme et femme maronites. — Dessin de Bida, d’après nature.
Grossir l’image dans Gallica

Publié dans Le Tour du monde du premier semestre 1861, “Souvenirs d’un voyage au Liban” a pour auteur Édouard-Auguste Spoll (1833-1914). S’il sera l’auteur de nombreux romans, traductions et essais et le rédacteur de plusieurs journaux, cet homme de lettres est encore au début de sa carrière. En 1859, à vingt-six ans, comme bien d’autres avant lui, il effectue un voyage en Orient dont il ramène cet article sur le Liban et un autre relatant une “visite à la grotte d’Antiparos” sur l’île de Paros.

Continuer la lecture de Souvenirs d’un voyage au Liban par Édouard-Auguste Spoll

La Palestine : guide historique & pratique

Gallica | SUDOC

Publié en 1904, La Palestine: guide historique & pratique a été rédigé par les professeurs de Notre-Dame de France à Jérusalem, un établissement fondé par les Assomptionnistes en 1885 avec l’appui du fervent catholique consul de France Charles Ledoulx et destiné à recevoir les pèlerins français dans une immense hôtellerie de 400 cellules.

Comme le souligne l’avant-propos, l’ouvrage est essentiellement destiné à ces derniers,

Le but de ce nouveau Guide de Terre Sainte tient tout entier dans les deux mots inscrits e sous son titre : Guide historique et pratique. Il a été rédigé, en effet, non pour décrire minutieusement la Palestine moderne, mais principalement en vue d’évoquer sous les pas du pèlerin les choses du passé.

Cinq éditions paraissent jusqu’en 1932, s’élargissant à partir de 1922 à la Syrie centrale, à la Basse-Égypte, Naples, Athènes, l’Archipel, Constantinople.

Continuer la lecture de La Palestine : guide historique & pratique

Documents du fonds Bomer sur le Maghreb et le monde arabe

Parmi les fonds conservés à la BU des Deux Lions se trouve celui hérité de Bernard Bomer (1926-1997), un spécialiste de l’hydrologie de la péninsule Ibérique.

Vous trouverez quelques documents concernant la thématique de notre carnet. Les liens à partir des titres pointent vers les notices bibliographiques dans notre catalogue.

Comme vous le verrez, ces documents sont de deux types principaux :

  • des thèses, parmi lesquelles il faut distinguer celles qu’il a dirigées et celles pour lesquelles il a participé au jury de soutenance ;
  • des ouvrages reçus de ses collègues ou acquis lui-même (en l’absence de dédicace manuscrite, il est difficile de le savoir…) sur tel ou tel pays du pourtour méditerranéen.
Continuer la lecture de Documents du fonds Bomer sur le Maghreb et le monde arabe

Charles Allain (1920-2001)

Biographie

Si les lieux de sa naissance -Brest le 16 avril 1920 – et de son décès – Orvault (Loire-Atlantique) le 23 janvier 2001 – se situent dans les frontières de la Bretagne historique, Charles Allain a connu des horizons plus lointains.

Engagé volontaire comme matelot-gabier en 1938, les hasards de la défaite face à l’armée allemande et le repli d’une partie de la flotte en direction de Dakar l’amène au Maroc, où il débarque fin juin 1940. Successivement exploitant agricole, commis des PTT, prospecteur minier, il devient à partir de 1948 attaché et chargé de mission à l’Institut des Hautes Études Marocaines et à l’Inspection des Monuments Historiques, et se découvre une vocation d’archéologue. Pendant les huit années qui vont suivent, il accomplit des fouilles concernant des installations hydroraulique à Tamelelt, à Sīdī Bū ʿUthmān, à la forteresse du Tāsghīmūt… Il publie plusieurs articles, seul ou coécrits avec Jacques Meunié et Gaston Deverdun.

Cette carrière d’archéologue s’achève le 1er janvier 1956, lorsque son poste à l’Institut des Hautes Études Marocaines est supprimé. Revenu en France, il revient aussi à son domaine de prédilection pour lui, l’océan qui a marqué ses débuts. Reclassé le 10 janvier 1957 à l’Institut Scientifique et Technique des Pêches Maritimes (ISTPM devenu IFREMER en 1982), c’est en tant qu’océanographe qu’il parcourt le monde, lors de nombreuses missions dont il assume souvent la direction. Le 19 mai 1964, il soutient une thèse à l’Université de Montpellier, obtenant le grade de Docteur d’Université avec mention “très honorable.”

Il prend finalement sa retraite le 10 janvier 1981.

Continuer la lecture de Charles Allain (1920-2001)
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search