Voyageurs français en Orient au XIXe siècle

Sylvie Aubenas, Jacques Lacarrière. Le voyage en Orient.
Paris : Bibliothèque nationale de France, Hazan, 1999
Université de Tours | SUDOC
Denise Brahimi. Arabes des Lumières et bédouins romantiques : un siècle de “Voyages en Orient” 1735-1835. Le Sycomore, 1982.
Université de Tours | SUDOC

Depuis au moins le XVIIIe siècle, le voyage en Orient a été, comme le voyage d’Italie, un passage obligé pour l’élite européenne cultivée. Nombreux sont ceux qui ont sacrifié à cet appel du Levant, qu’ils soient aventuriers, savants ou hommes de lettres dont les plus connus comme Volney, Châteaubriant, Lamartine, Nerval ou Flaubert, ne devant éclipser bien d’autres écrivains oubliés de nos jours.

Jean-Claude Berchet. Le voyage en Orient : anthologie des voyageurs français dans le Levant au XIXe siècle. Robert Laffont, 1985.
Université de Tours | SUDOC

De quel Orient s’agit-il ? L’anthologie publiée par Jean-Claude Berchet nous en donne un idée. C’est un Orient qui commence en Europe, car, outre la traversée en bateau ou le voyage par l’Orient-Express, son choix de textes se partage en plusieurs parties concernant la Grèce, l’Asie mineure, Constantinople, la Syrie-Palestine, l’Égypte et le désert.

Parus entre 1846 et 1904, les documents que nous vous présentons ci-dessous font partie de nos collections et limitent à la Syrie-Palestine et au Sinaï. Il s’agit de trois récits de voyages et d’un guide. Leurs auteurs ne sont pas spécialement connus et leur motivations diverses, allant des pèlerinages sur les lieux saints (Louis Tesson ; les pères assomptionnistes) à l’intérêt scientifique (Louis Lortet), en passant l’actualité politique de l’époque (Édouard-Auguste Spoll).

Louis de Tesson. Voyage au Mont Sinaï. Tours : A. Mame et Cie, 1846

Édouard-Auguste Spoll. “Souvenirs d’un voyage au Liban”, Le Tour du monde, 1861.

Louis Lortet. “La Syrie aujourd’hui”, Le Tour du monde, 1880-1882.

Les professeurs de Notre-Dame de France à Jérusalem. “La Palestine : guide historique & pratique”. Paris : La Bonne Presse, 1904.

Types et portraits persans : illustrations extraites du voyage en Perse d’Arthur de Gobineau

De 1855 à 1858, Arthur de Gobineau (1816-1882) est premier secrétaire de l’ambassade française. Ecrivain polygraphe, il s’est essayé à la littérature, à la poésie, au théâtre. Il est aussi l’auteur d’un Essai sur l’inégalité des races humaines (1853-1855).

Son séjour en Perse lui donne matière à plusieurs écrits, le premier étant un « Mémoire sur l’état social de la Perse actuelle » publié en 1856 dans les Séances et travaux de l’Académie des sciences morales et politiques. Revenu en France, il publie en 1859 Trois ans en Asie, de 1855 à 1858 dont la revue Le Tour du monde donne quelques extraits en 1860 sous le titre « Voyage en Perse. Fragments ». Suivront d’autres publications sur cette aire géographique, jusqu’aux Nouvelles asiatiques (1876).

Continuer la lecture de Types et portraits persans : illustrations extraites du voyage en Perse d’Arthur de Gobineau

La Syrie aujourd’hui par Louis Lortet

Entre le premier semestre 1880 et le deuxième semestre 1882, Louis Lortet (1835-1909), doyen de la faculté de Médecine de Lyon, a publie en vingt-quatre épisodes dans Le Tour du monde le récit de voyages effectués entre 1875 et 1880 dans le Levant. Intitulé “La Syrie d’aujourd’hui”, il s’agit de la prépublication de La Syrie d’aujourd’hui, voyages dans la Phénicie, le Liban et la Judée, 1875-1880 qui paraîtra en 1884 chez Hachette. Il contribue aussi à l’organisation définitive de la faculté de médecine de Beyrouth.

Le titre ne doit pas tromper le lecteur d’aujourd’hui. La Syrie dont il s’agit ici n’est la Syrie actuelle, héritée du mandat français issu du dépècement de l’Empire ottoman après la Première Guerre mondiale, mais bien la Grande Syrie ou Syrie-Palestine, qui rassemblait ces territoires divisés et antagonistes que sont de nos jours la Palestine, Israël, le Liban, la Jordanie et la République syrienne. Quand paraît le récit de Lortet, seul le Liban a gagné une relative autonomie depuis l’expédition française de 1860 (cf. l’article Souvenirs d’un voyage au Liban par Édouard-Auguste Spoll). La Palestine n’a pas encore d’identité administrative propre et reste surtout pour les Occidentaux la Terre sainte (cf. l’article La Palestine : guide historique & pratique).

Continuer la lecture de La Syrie aujourd’hui par Louis Lortet

Souvenirs d’un voyage au Liban par Édouard-Auguste Spoll

Homme et femme maronites. — Dessin de Bida, d’après nature.
Grossir l’image dans Gallica

Publié dans Le Tour du monde du premier semestre 1861, “Souvenirs d’un voyage au Liban” a pour auteur Édouard-Auguste Spoll (1833-1914). S’il sera l’auteur de nombreux romans, traductions et essais et le rédacteur de plusieurs journaux, cet homme de lettres est encore au début de sa carrière. En 1859, à vingt-six ans, comme bien d’autres avant lui, il effectue un voyage en Orient dont il ramène cet article sur le Liban et un autre relatant une “visite à la grotte d’Antiparos” sur l’île de Paros.

Continuer la lecture de Souvenirs d’un voyage au Liban par Édouard-Auguste Spoll

La Palestine : guide historique & pratique

Gallica | SUDOC

Publié en 1904, La Palestine: guide historique & pratique a été rédigé par les professeurs de Notre-Dame de France à Jérusalem, un établissement fondé par les Assomptionnistes en 1885 avec l’appui du fervent catholique consul de France Charles Ledoulx et destiné à recevoir les pèlerins français dans une immense hôtellerie de 400 cellules.

Comme le souligne l’avant-propos, l’ouvrage est essentiellement destiné à ces derniers,

Le but de ce nouveau Guide de Terre Sainte tient tout entier dans les deux mots inscrits e sous son titre : Guide historique et pratique. Il a été rédigé, en effet, non pour décrire minutieusement la Palestine moderne, mais principalement en vue d’évoquer sous les pas du pèlerin les choses du passé.

Cinq éditions paraissent jusqu’en 1932, s’élargissant à partir de 1922 à la Syrie centrale, à la Basse-Égypte, Naples, Athènes, l’Archipel, Constantinople.

Continuer la lecture de La Palestine : guide historique & pratique

Documents du fonds Bomer sur le Maghreb et le monde arabe

Parmi les fonds conservés à la BU des Deux Lions se trouve celui hérité de Bernard Bomer (1926-1997), un spécialiste de l’hydrologie de la péninsule Ibérique.

Vous trouverez quelques documents concernant la thématique de notre carnet. Les liens à partir des titres pointent vers les notices bibliographiques dans notre catalogue.

Comme vous le verrez, ces documents sont de deux types principaux :

  • des thèses, parmi lesquelles il faut distinguer celles qu’il a dirigées et celles pour lesquelles il a participé au jury de soutenance ;
  • des ouvrages reçus de ses collègues ou acquis lui-même (en l’absence de dédicace manuscrite, il est difficile de le savoir…) sur tel ou tel pays du pourtour méditerranéen.
Continuer la lecture de Documents du fonds Bomer sur le Maghreb et le monde arabe

Hildebert Isnard (1904-1983) et ses ouvrages dans les collections des bibliothèques universitaires de l’université de Tours

Une vie en un paragraphe

Natif de Nice, Hildebert Isnard (1904-1983) a effectué ses études supérieures à Alger, de la licence d’histoire-géographie en 1933 au doctorat en 1947. C’est en Algérie qu’il à débuté d’abord comme instituteur (1925-1931), puis comme enseignants dans des collèges et lycées d’Alger (1931-1945). En 1945, le voici assistant à l’Institut de géographie d’Alger. Deux ans plus tard, il soutient à la Sorbonne une thèse de doctorat sur la vigne en Algérie. Devenu maître de conférence, puis professeur à l’université d’Aix-Marseille (1947-1970), il fonde en 1961, avec l’historien médiéviste Georges Duby, le Centre d’Études des Sociétés Méditerranéennes (CESM) avant de rejoindre l’université de Nice où il achève sa carrière (1970-1975).

Continuer la lecture de Hildebert Isnard (1904-1983) et ses ouvrages dans les collections des bibliothèques universitaires de l’université de Tours

Pierre Rognon (1931-2010) et ses ouvrages dans les collections des bibliothèques universitaires de l’université de Tours

C’est à la suite de notre chronique sur le fonds Barbey que nous avons été amenés à nous intéresser à Pierre Rognon. En effet, ce dernier est l’organisateur de l’ouvrage collectif intitulé Le Sahara : essai sur l’évolution d’un désert, auquel Christian Barbey a collaboré. Nos collègues de la BU de Grandmont (Sciences) ont un exemplaire du tome 2.

Ce n’est d’ailleurs pas le seul ouvrage de Pierre Rognon à figurer dans les collections des diverses bibliothèques de l’université de Tours, comme l’atteste une rapide recherche dans notre catalogue. En voici quelques exemples.

Dans le fonds Albert André, nous trouvons d’abord Un massif montagneux en région tropicale aride : L’Atakor : relations entre le milieu naturel et le peuplement imprimé en 1971 à Montpeller par l’imprimerie Dehan. L’exemplaire comporte une dédicace manuscrite de l’auteur. Il s’agit du texte remanié de sa thèse complémentaire soutenue en 1967 : Le Milieu désertique à affinités montagnardes de l’Atakor. (Sahara central) : ses conséquences sur la vie humaine du massif.

Continuer la lecture de Pierre Rognon (1931-2010) et ses ouvrages dans les collections des bibliothèques universitaires de l’université de Tours

Un géographe au Sahara : Arneb civil au Grand Désert par Jean Bisson

Biographie d’une extrême richesse, mêlant les résultats scientifiques et les anecdotes, dont une partie est rapportée dans des notes en fin d’ouvrage, qu’il faut absolument lire car elles offrent un autre regard sur le travail et la vie de l’auteur, le livre de Jean Bisson peut être considéré comme un ouvrage inhabituel. En effet s’interpénètrent ici des récits personnels et des démonstrations de géographe, comportant de nombreux aspects techniques, qui pourront parfois rebuter le lecteur non spécialiste, mais qui sont indispensables à sa démonstration. Fort heureusement, un glossaire et des sortes d’encadrés – on pourrait dire plutôt des a parte – viendront utilement, tout au long du texte, éclairer la lecture et initier au Sahara ceux qui le découvrent à travers cette œuvre.

Le texte ci-dessus est extrait du compte-rendu que François Troin a consacré dans Les Cahiers d’EMAM n° 30 de 2018 à Un géographe au Sahara : Arneb civil au Grand Désert(1) de Jean Bisson, compte rendu que nous vous recommandons et auquel nous ajouterons simplement les éléments suivants :

  • Paru en 2014, cet ouvrage est un numéro hors-série la revue trimestrielle Le Saharien, éditée de 1964 à 2020 par La Rahla – Amicale des Sahariens. Ce périodique a changé de titre en 2021 pour devenir Sahara et Sahel.

_________________________

  1. Le sous-titre fait allusion au lapin domestique (arneb civil) différencié du lièvre (arneb en arabe), une façon de présenter avec modestie l’irruption d’un néophyte – Jean Bisson – dans le désert saharien. (Note reprise dans le compte-rendu de François Troin.

Oran et les témoins de son passé par Eugène Cruck

Un homme de lettres oranais

Portrait d’Eugène Cruck par Augustin Ferrando
extrait d’Oran et les témoins de son passé, 1959.

Né en 1882 à Oran, Eugène Cruck est employé de commerce lors de son recensement militaire (classe 1902). Incorporé à la 20e section de commis et ouvriers marocains en 1903, il y devient caporal, puis sergent en 1908. Il commence alors à publier à Oran et à Paris des poèmes et des chansons. Mobilisé, il passe la première partie de la Grande Guerre en Algérie avant de rejoindre le front 1917. Après sa démobilisation en mars 1919, il revient à Oran, où il se consacre à des reportages en Afrique du Nord et à l’histoire de sa ville natale. Oran et les témoins de son passé est son dernier ouvrage.

Continuer la lecture de Oran et les témoins de son passé par Eugène Cruck
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search