Lingua franca, un espéranto méditerranéen ? Bibliographie

Appelée également sabir ou franco, la lingua franca est un pidgin utilisé du Moyen Âge au XIXe siècle dans l’ensemble de la Méditerranée. Comme notre bibliothèque conserve un ouvrage de l’historienne et anthropologue Jocelyne Dakhlia consacré à cet espéranto méditerranéen, il nous a semblé intéressant de dédier à ce sujet une petite bibliographie que nous ferons précéder de deux remarques à propos du terme lingua franca.

D’abord, celui-ci en est venu désigner n’importe quelle langue véhiculaire, pas forcément un pidgin, utilisée par des populations de langues maternelles différentes pour communiquer, qu’il s’agisse du latin de la Pax Romana ou de l’anglais de la globalisation. Cela n’est pas sans entrainer quelques confusions et difficultés lorsqu’il s’agit de rechercher des documents sur la question…

D’autre part, dans son acception première de langue commune utilisée dans l’ensemble du monde méditerranéen, le terme est discuté. Pour le sociolinguiste Cyril Aslanov, il désignerait indifféremment deux réalités distinctes : la langue franque des Levantins et le sabir de la Méditerranée occidentale. Voir les trois articles de lui indiqués plus loin.

Continuer la lecture de Lingua franca, un espéranto méditerranéen ? Bibliographie

Notes sur les forêts de l’Algérie par Henri Marc

Tableau statistique “Exportation d’alfa d’Algérie de 1910 à 1928
Zoom dans Gallica – Voir aussi le graphique sur le même sujet
Graphique “Incendies”
Zoom dan Gallica

L’ouvrage intitulé Notes sur les forêts de l’Algérie est paru dans la Collection du Centenaire de l’Algérie en juin 1931. Il a pour auteur Henri Marc, un ancien conservateur des Eaux et Forêts.

Ce dernier reprend un livre qu’il avait publié en 1916 sous l’égide du Gouvernement général d’Algérie. Il ne s’agit pas cependant d’une simple réédition, car la version de 1931 avec ses 702 pages est bien plus étoffée que la précédente (331 pages) et les tableaux et graphiques ont été actualisés avec les chiffres les plus récents alors, ceux de 1928 (voir exemples ci-contre et ci-dessus).

Continuer la lecture de Notes sur les forêts de l’Algérie par Henri Marc
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search