Les Beni M’Guild du Nord : étude géographique de l’évolution récente d’une confédération semi-nomade par Gaston Beaudet

Fig. 1 – Les grands traits du relief et des finages.
Extrait de l’étude de Gaston Beaudet.

Parmi les documents du fonds Albert André se trouve un tiré extrait-à-part de 78 pages extrait du n° 13 de 1969 de la Revue de géographie du Maroc. Intitulé Les Beni M’Guild du Nord : étude géographique de l’évolution récente d’une confédération semi-nomade. C’est un document assez rare, puisque 4 exemplaires seulement sont localisés dans le SUDOC. Il est consacré aux Aït M’Guild ou Beni M’Guild, une tribu, ou plutôt une fédération de tribus berbères du Moyen Atlas central : la carte ci-dessus distingue pas moins de 12 “petites tribus” divisées en 41 “fractions”.

Continuer la lecture de Les Beni M’Guild du Nord : étude géographique de l’évolution récente d’une confédération semi-nomade par Gaston Beaudet

Autour de deux ouvrages d’André Basset sur la langue berbère

Nous voudions vous pésenter ici deux ouvrages sur la langue berbère conservés dans les collections de la BU des Deux Lions, dont nos commencerons par vous présenter l’auteur

André Basset (1895-1956), un linguiste orientaliste berbérisant

Fils du spécialiste de l’arabe et du berbère René Basset (1855-1924) et frère d’Henri Basset (1892-1926), un autre linguiste orientaliste, André Basset (1895-1956) est d’abord professeur à Rabat avant d’être nommé à la faculté des lettres d’Alger où il en enseigne le berbère à partir de 1925, d’abord dans le cadre d’un cours complémentaire, puis en tant que titulaire de la chaire de langue et civilisation berbère créée en 1930. De 1941 à sa mort en 1956, il enseigne le berbère à l’École nationale des langues orientales vivantes, ancêtre de l’INALCO.

Continuer la lecture de Autour de deux ouvrages d’André Basset sur la langue berbère

Les Zemmour, études ethnographiques et historiques

La BU des Deux Lions conserve dans ses collections un tiré-à-part intitulé Les Zemmour, étude ethnographique d’après le Questionnaire de la résidence Générale de France au Maroc. Parue initialement dans le volume 1, fascicule 2 des Archives Berbères datée de 1915, cette étude accessible sur Gallica et la Cinumed a pour auteur le capitaine Querleux, chef du bureau de renseignement de Tiflet. S’agit-il du capitaine Jules Albert Octave Querleux, né le 6 mars 1882 à La Fère (Aisne) et mort pour la France 15 mars 1919 dans le 16e arrondissement de Paris à l’âge de 37 ans ? Cela reste à vérifier…

Notre exemplaire porte le tampon de la bibliothèque d’URBAMA et un ex-libris manuscrit, “G. Marcy”. Georges Marcy (1905-1946) était un orientaliste berbérisant ayant séjourné dix ans au Maroc, de 1928 à 1937. Il travaillait à la fin de sa vie à un ouvrage sur le droit coutumier des Zemmours édité post-mortem en 1949 par Émile Janier (1909-1958), alors directeur de la Médersa de Tlemcen.

Pour plus d’informations sur cette confédération de tribus berbères du Moyen Atlas dont le territoire actuel commence à environ 25 km à l’est de Rabat, nous vous conseillons un long article de Marcel Lesne, “Les Zemmour, essai d’histoire tribale”, paru en trois parties dans les volumes des années 1966 et 1967 de Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée.

L’auteur connait bien le sujet, puisqu’il a soutenu à Paris en 1959 une thèse de doctorat en Lettres, Evolution d’un groupement berbère : les Zemmour, dont la BU des Deux Lions conserve un exemplaire, et une thèse complémentaire de doctorat en Géographie, Histoire d’un groupement berbère : les Zemmour.

Plus récemment, Hammou Belghazi a soutenu en 2003 à l’université de Besançon une thèse de doctorat en sociologie sur la mutation du mode d’existence des Zemmour, dont la version remaniée a été éditée en 2008 par l’Institut Royal de la Culture Amazighe de Rabat.

La recherche est structurée autour de TADA : un pacte bilatéral de pondération tribale, établi prés d’un édifice sacré, par l’échange de repas rituels (généralement un couscous arrosé de lait de femme) entre les groupes concernés (clans et/ou tribus).

Lire la suite du résumé de la thèse sur Theses.fr

Sur ce rituel de pondération, lire aussi l’article d’Hammou Belghazi paru en 1998 dans le n° 15-16 d’Études et documents berbères.

Dernière mise à jour : 18 décembre 2023.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search