Mélanges de géographie et d’orientalisme offerts à E.-F. Gautier, professeur honoraire à la Faculté des lettres d’Alger

Des mélanges pluridisciplinaires

Portait photographique d’E.-F. Gautier
illustrant les Mélanges de 1937

Publiés à Tours en 1937, les Mélanges de géographie et d’orientalisme offerts à E.-F. Gautier regroupent les contributions de quarante-et-un auteurs de spécialité diverses, allant de la géographie physique à la linguistique en passant par l’histoire, l’épigraphie, l’archéologie…

Si la plupart des articles concernent l’Afrique du Nord dont Émile-Félix Gautier fut un éminent spécialiste, certains s’intéressent à d’autres contrées comme la France métropolitaine, l’Amérique du Nord, le Yemen et le Daghestan.

Continuer la lecture de Mélanges de géographie et d’orientalisme offerts à E.-F. Gautier, professeur honoraire à la Faculté des lettres d’Alger

Chercheurs ayant travaillé ou travaillant sur le monde arabe

Ce document est par nature incomplet et fera l’objet de mises à jour régulières.

Voir les sites suivants :

Voir aussi les documents suivants dans ce carnet :

Jean Le Coz (1920-1991)

Biographie en trois étapes

De la Bretagne… à la Bretagne

Né à La Forêt-Fouesnant en 1920 d’une mère femme au foyer et d’un père
père travaillant au loin, dans l’armée coloniale, puis , Jean Le Coz apprend le breton avant le français. Il fait ses études primaires à La Forêt-Fouesnant, puis à Charmes, Valogne et Epernay, au gré des affectations de son père, ancien de l’armée coloniale passé dans les Eaux et Forêts. Il entre au Lycée de Caen puis, à celui du Mans où il obtient en 1939, le Baccalauréat de Philosophie et celui de Mathématiques élémentaires.

Tenté par l’armée coloniale, il entre dans la classe préparatoire à Saint-Cyr du lycée du Mans, mais en raison de ses excellents résultats, le proviseur du lycée persuade sa famille de l’envoyer préparer à Paris le concours d’entrée à l’Ecole Normale Supérieure de Saint-Cloud. C’est au collège Chaptal qu’il prépare le concours de 1940 à 1942. Il est admis à l’Ecole de Saint-Cloud en 1942. Il passe le concours pour le professorat d’Histoire-Géographie en 1944.

Nommé à la rentrée 1944 comme professeur certifié du collège de Fougères, il complète sa formation en obtenant en 1946 le giplôme d’études supérieures de géographie à l’université de Rennes. Après deux années au collège de Fougères (1944–1946), il demande une mutation pour les colonies.

Continuer la lecture de Jean Le Coz (1920-1991)

Fernand Joly (1917-2010)

Biographie

Né le 10 mars 1917 à Rosny-sous-Bois (Seine), Fernand Joly effectue ses études aux lycées Colbert et Chaptal et à la faculté des lettres et des sciences de Paris. D’abord assistant à l’Ecole supérieure de commerce de Paris de 1938 à 1939, il devient professeur aux lycées d’Oujda puis de Casablanca de 1942 à 1949 avant d’être nommé à l’Institut scientifique chérifien à Rabat, où Jean Marçais lui confie la création d’un laboratoire de géographie physique.

Tout en poursuivant jusqu’en 1958 la publication annuelle de la Bibliographie analytique des travaux des géologues débutée en 1947, il prépare sous la direction de Jean Dresch sa thèse sur le relief du sud-est du Maroc et se familiarise avec le Présahara marocain et les hamada. Il initie aussi la publication d’un Atlas du Maroc dont la première planche sort en 1958, ce projet restant malheureusement inachevé après son départ pour Paris.

Nommé en 1961 maître de recherche au Centre national de la recherche scientifique, puis professeur de géographie et de cartographie à la faculté des lettres de Paris où il exerce de 1966 à 1970, il participe à la création de l’université Paris-VII dont il devient le premier directeur de l’ UFR pluridisciplinaire GHSS (Géographie, Histoire, Sciences Sociales) et directeur du Laboratoire de géographie physique. Directeur du Centre d’études et de réalisations cartographiques géographiques du Centre national de la recherche scientifique à partir de 1976, il part à la retraite en 1986.

Il décède le 25 février 2010.

Continuer la lecture de Fernand Joly (1917-2010)

Albert André (1920-2009)

Biographie en trois étapes

Bretagne

Né en 1920 à Plougonven, dans le Finistère, Albert André commence à enseigner en tant qu’instituteur suppléant dans ce même département en novembre 1942. Le refus du STO l’incite à rejoindre le maquis au printemps 1943, puis à s’engager dans l’armée de libération en novembre 1944. Démobilisé un an plus tard, il reprend son activité d’instituteur suppléant puis, à partir de 1948, d’instituteur titulaire au cours complémentaire de Plogoff. Il commence alors une licence de géographie.

Continuer la lecture de Albert André (1920-2009)

Le fonds Barbey, une petite collection d’ouvrages du XIXe et du début du XXe siècle

Parmi les ouvrages hérités d’URBAMA, certains portent l’annotation manuscrite “fonds Barbey”. Selon des renseignements pris auprès de Jean-François Troin qui fut le premier directeur de ce laboratoire de recherche, il s’agirait de livres ayant appartenu à Christian Barbey qui fut maître de conférences en Géographie physique à l’Université de Tours.

Vous trouverez ci-dessous les quelques informations dont nous disposons sur ce géographe et sur son fonds. Nous en profitons pour remercier nos collègues archivistes pour leur aide précieuse.

Dernière mise à jour : 24 avril 2023.

Continuer la lecture de Le fonds Barbey, une petite collection d’ouvrages du XIXe et du début du XXe siècle

Annuaire des anciens d’URBAMA

Cet annuaire est un document en chantier, par nature inachevé. Il doit nous permettre de mieux connaître les enseignants et les chercheurs qui ont gravité autour du laboratoire URBAMA. Si vous êtes vous-même un ancien membre d’URBAMA et que vous souhaitez y figurer ou si vous souhaitez apporter votre témoignage sur l’histoire de ce laboratoire, n’hésitez pas à nous contacter.

Source :

Centre d’études et de recherches sur l’urbanisation du Monde arabe URBAMA, URA 659- CNRS Université de Tours. Informations 1993-1994. Tours : URBAMA, 1994. Ce document contient notamment l’organigramme d’URBAMA à l’époque.

Continuer la lecture de Annuaire des anciens d’URBAMA
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search