Notes sur les forêts de l’Algérie par Henri Marc

Tableau statistique “Exportation d’alfa d’Algérie de 1910 à 1928
Zoom dans Gallica – Voir aussi le graphique sur le même sujet
Graphique “Incendies”
Zoom dan Gallica

L’ouvrage intitulé Notes sur les forêts de l’Algérie est paru dans la Collection du Centenaire de l’Algérie en juin 1931. Il a pour auteur Henri Marc, un ancien conservateur des Eaux et Forêts.

Ce dernier reprend un livre qu’il avait publié en 1916 sous l’égide du Gouvernement général d’Algérie. Il ne s’agit pas cependant d’une simple réédition, car la version de 1931 avec ses 702 pages est bien plus étoffée que la précédente (331 pages) et les tableaux et graphiques ont été actualisés avec les chiffres les plus récents alors, ceux de 1928 (voir exemples ci-contre et ci-dessus).

Continuer la lecture de Notes sur les forêts de l’Algérie par Henri Marc

Collection du Centenaire de l’Algérie 1830-1930

Présentation rapide

La Collection du centenaire de l’Algérie 1830-1930 est une collection éditoriale dans laquelle sont parus un certain nombre d’ouvrages chez plusieurs éditeurs (E. Leroux, Larose, Alcan, Masson, Plon…) entre 1924 et 1939 . Combien exactement ? En recoupant les informations trouvées grâce au catalogue général de la BNF et au SUDOC, nous arrivons à 39 titres dont 11 sont représentés dans les collections de la BU des Deux Lions.

Le travail a été organisé par une commission présidée par le recteur de l’Académie d’Alger. Une liste de sujets ayant été établie, elle a fait appel aux collaborateurs utiles et veillé aux conditions matérielle de la publication des volumes. Plusieur sujets prévus (navigation aérienne , enseignement supérieur, enseignement français aux indigènes, distributions d’énergie électrique, pêche et hydrographie…) semblent ne pas avoir fait l’objet d’une publication.

Continuer la lecture de Collection du Centenaire de l’Algérie 1830-1930

Cartes topographiques et toponymes français dans l’Algérie coloniale

Algérie 1:200 000. N° 12, Orléansville . Tirage d’avril 1942.
Voir la carte dans Cartomundi

Ce qui nous frappe quand nous inventorions des cartes au 1:50 000 ou au 1:200 000 de l’Algérie réalisées au temps de la colonisation par le Service Géographique de l’Armée, puis par l’IGN, c’est le nombre de toponymes empruntés à l’onomastique française.

Continuer la lecture de Cartes topographiques et toponymes français dans l’Algérie coloniale
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search