Antonio Cavilla (1867-1908), photographe britannique à Tanger

Photographie réalisée vers 1872. Attribuée à “A. Cavilla Tanger”. Vue la date, elle ne peut pas être d’Antonio Cavilla, né en 1867. L’attribution s’explique par le fait qu’Antonio a sans doute récupéré le fonds photographique de son oncle Alexander.
Zoom

Notre précédent billet sur les ouvrages de José Lerchundi, nous amène à nous intéresser aux deux photographies représentant l’auteur et à celui qui les a réalisées : A. Cavilla. Il semblerait que sous cette indication se cachent successivement deux photographes : Alexander Cavilla, photographe travaillant au sein du studio “Cavilla y Bruzón” à Gibraltar, puis son neveu, Antonio, né à Gibraltar en 1867, d’un Gibraltarien, et d’une Tangéroise d’origine française.

Ce derniers installe son studio photographique à Tanger en 1885, dans une impasse du Zoco Chico, quartier fréquenté des légations et des touristes, près de l’hôtel des Gourmets. Il se déplace également à Tétouan, à Rabat, à Marrakech. Par ailleurs, l’activité de portraitiste se poursuit dans le studio de Gibraltar. Mais ne serait-ce pas son oncle ?

Continuer la lecture de Antonio Cavilla (1867-1908), photographe britannique à Tanger

Deux ouvrages sur l’arabe dialectal marocain du franciscain espagnol José Lerchundi

Parmi les livres hérités d’URBAMA se trouvent deux éditions facsimilé d’ouvrages de José Lerchundi, chacune précédée d’une étude préliminaire de Ramón Lourido Díaz. Si les documents conservés à la BU des Deux Lions ont été publiés en 1999 à Madrid par l’Agencia española de cooperación internacional (voir ci-dessus), les éditions originales datent de 1872-1873 pour les Rudimentos del árabe vulgar que se habla en el imperio de marruecos et de 1892 pour Vocabulario español-arábigo del dialecto de marruecos.

Continuer la lecture de Deux ouvrages sur l’arabe dialectal marocain du franciscain espagnol José Lerchundi

Principales routes et pistes de l’Afrique Française au 2.500.000e

Couverture de la version pliée
de la feuille n° 1. 1932.
Zoom

La série cartographique Principales routes et pistes de l’Afrique Française au 2.500.000e est d’abord une série de deux feuilles publiées en 1932 par le Service Géographique de l’Armée.

Feuille n° 1.

Feuille n° 2

La BU des Deux Lions conserve une version pliée de la feuille n° 1, issue des collections de la cartothèque du département de géographie (voir ci-contre). Elle concerne les territoires français d’Afrique du Nord , à savoir les protectorats du Maroc et de la Tunisie et la partie Nord de l’Algérie avec une bonne part du Sahara algérien.

Continuer la lecture de Principales routes et pistes de l’Afrique Française au 2.500.000e

Première exploration du Sahara occidental : relation d’un voyage du Sénégal au Maroc, 6 janvier-25 mai 1850 par Léopold Panet

Hérité de la bibliothèque d’URBAMA, l’ouvrage dont vous pouvez voir la couverture ci-contre est paru en 1968 à Paris. Il a été publié par Le livre africain, maison d’édition active entre 1960 et le début des années 1980. Son introduction est écrite par l’historien de l’Afrique Robert Cornevin et son préfacier n’est rien moins que le président de la République du Sénégal, Léopold Sédar Senghor.

Continuer la lecture de Première exploration du Sahara occidental : relation d’un voyage du Sénégal au Maroc, 6 janvier-25 mai 1850 par Léopold Panet

Les Beni M’Guild du Nord : étude géographique de l’évolution récente d’une confédération semi-nomade par Gaston Beaudet

Fig. 1 – Les grands traits du relief et des finages.
Extrait de l’étude de Gaston Beaudet.

Parmi les documents du fonds Albert André se trouve un tiré extrait-à-part de 78 pages extrait du n° 13 de 1969 de la Revue de géographie du Maroc. Intitulé Les Beni M’Guild du Nord : étude géographique de l’évolution récente d’une confédération semi-nomade. C’est un document assez rare, puisque 4 exemplaires seulement sont localisés dans le SUDOC. Il est consacré aux Aït M’Guild ou Beni M’Guild, une tribu, ou plutôt une fédération de tribus berbères du Moyen Atlas central : la carte ci-dessus distingue pas moins de 12 “petites tribus” divisées en 41 “fractions”.

Continuer la lecture de Les Beni M’Guild du Nord : étude géographique de l’évolution récente d’une confédération semi-nomade par Gaston Beaudet

France et Afrique du Nord avant 1930. Les Précurseurs de la conquête par François Charles-Roux

Carte du royaume d’Alger par Sanson, géographe du roi, 1655.
Collection de la Chambre de commerce de Marseille.
Planche V de France et Afrique du Nord avant 1930 par François Charles-Roux, 1832 .

Publié en 1932 chez Félix Alcan, France et Afrique du Nord avant 1930. Les Précurseurs de la conquête est une commande dans le cadre de la Collection du Centenaire de l’Algérie. Son auteur, François Charles-Roux (1879-1961), diplomate, historien et homme d’affaires, connait bien les relations fluctuantes entre la France et les pays arabes auxquelles il a consacré plusieurs ouvrages, dont, rien que pour l’année 1929, Le Projet français de conquête de l’Egypte sous le règne de Louis XVI, Bonaparte et la Tripolitaine et Les Travaux d’Herculais ou Une extraordinaire mission en Barbarie.

Continuer la lecture de France et Afrique du Nord avant 1930. Les Précurseurs de la conquête par François Charles-Roux

Historique des explorations du Sahara occidental, extrait d’un mémoire du capitaine Augiéras

Il nous a semblé utile de reproduire ici cet extrait du mémoire intitulé Le Sahara occidental publié par le capitaine Augiéras en 1919. Il insiste surtout sur les explorations des compagnies de méharistes, dont le rôle est certes essentiel, mais non pas exclusif dans l’exploration du Sahara.

Voir aussi l’Historique des Compagnies Sahariennes (1902-1952) publié en 1955 sous la direction de Jacques Soustelle, alors gouverneur général d’Algérie.

Dernière mise à jour : 29 septembre 2023.

_________________________________________

Historique des explorationS

Jusqu’au début du xxe siècle le Sahara occidental était complètement inconnu, ou à peu près. C’était un des derniers grands blancs de la carte du monde. Trois explorateurs seulement y avaient pénétré. Ce sont :

Continuer la lecture de Historique des explorations du Sahara occidental, extrait d’un mémoire du capitaine Augiéras

Le Sahara occidental par le capitaine Augiéras

S’il a beaucoup été question jusqu’ici des collections héritées d’URBAMA via la MSH et du fonds Albert André, nous souhaitons aujourd’hui vous présenter un ouvrage un document issu de l’intégration de la bibliothèque du département de géographie en 2005 : Le Sahara occidental, publié par le capitaine Augiéras en 1919 chez Masson.

Continuer la lecture de Le Sahara occidental par le capitaine Augiéras

Villes et tribus du Maroc, une collection de la Mission scientifique au Maroc

Portait d’Édouard Michaux-Bellaire extrait de Villes et tribus du Maroc. Vol. X. Région des Doukkala. Tome I, Les Doukkala. 1932.

Villes et tribus du Maroc est le titre collectif donnée à une série de onze volumes parus d’abord chez Ernest Leroux, puis chez Honoré Champion. Publiés sous les auspices des Affaires indigènes et services de renseignements et de la Résidence générale de la République française au Maroc, ces ouvrages sont conçus par la Mission scientifique au Maroc créée à Tanger en 1904 par Alfred Le Chatelier et surtout dirigée à partir 1906 par Édouard Michaux-Bellair (voir portrait ci-contre). Ce dernier reste à sa tête quand elle devient en 1920 la Section sociologique de la Direction des affaires indigènes et les publications, et ce jusqu’à son décès en 1930.

Continuer la lecture de Villes et tribus du Maroc, une collection de la Mission scientifique au Maroc

Travaux de l’Institut scientifique chérifien

L’Institut Scientifique Chérifien a été créé le 24 janvier 1920. Cet établissement, qui est le plus ancien établissement universitaire de recherche au Maroc, a joué un rôle fondamental dans le développement de la recherche dans des domaines tels que la météorologie, la géologie, la géophysique, la géomorphologie, la télédétection, la zoologie et la botanique.

La collection de ses travaux, d’abord intitulée Travaux de l’Institut scientifique chérifien, puis Travaux de l’Institut scientifique, se divisent en 4 séries créées au début des années 1950. Les listes de leurs fascicules sont disponibles sur le site de l’actuel Institut Scientifique.

Sur les 137 titres publiés, une bonne partie est localisée dans le SUDOC dont 11 à la BU des Deux lions.

SériesSite ISSUDOCBU 2 Lions
Zoologie61 titres41 résultats0 titre
Botanique44 titres37 résultats3 titres
Générale8 titres7 résultats2 titres
Géologie et Géographique Physique24 titres22 résultats6 titres
  • NB : résultats ne signifie pas titres, car il existe souvent dans le SUDOC plusieurs notices doublons pour un seul titre. Tel est le triste sort des catalogues collectifs…

Comme la BU des Deux Lions conserve des exemplaires de 6 fascicules sur 24 de la Série Géologie et Géographique Physiques , il nous a semblé intéressant de lui consacrer le document ci-dessous.

Continuer la lecture de Travaux de l’Institut scientifique chérifien
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search